mercredi 1 juillet 2009

SHALABASANA – LA SAUTERELLE - ANTI MAL DE DOS






A Sergian, chauffeur routier, que le mal de dos taraude


Les Occidentaux ont souvent mal au dos : sciatique, lombalgie, dos voûté…. Pourtant, nulle fatalité à cela. Car notre mode de vie inapproprié est bien souvent responsable de ces problèmes. A bien y regarder, la vie que nous faisons mener à notre dos n'est nullement réjouissante : à peine quitté le sommier du lit, notre dos doit s’appuyer sur le dossier du siège auto, puis se poser au bureau sur un nouveau dossier, pour finalement, le soir venu, s’affaler sur un divan moelleux ! Et je ne compte pas les heures passées devant l’ordinateur, où notre dos se retrouve voûté, tassé. A force de prétendre l’aider tout le temps, on l’affaiblit sans cesse. Jugé " grand incapable majeur ", notre dos est condamné à l’oisiveté, alors que lui ne rêve que d’action !


Pourtant, inutile de rejeter la vie moderne et de prendre votre planche à clous pour aller au travail, on ne manquerait pas de vous trouver " bizarre ". Mais, un peu d’exercice, oui ! Votre dos vous en sera reconnaissant.
Shalabasana est vraiment la posture souveraine contre le mal de dos. Prise régulièrement, elle vous aidera considérablement.


J’ai souffert violemment d’une sciatique dans la désert du Sahara, il y a cinq ans, suite à un déplacement mouvementé en bus. Dit comme cela, les choses semblaient très romantiques. Mais la réalité était nettement plus prosaïque : plaqué à plat ventre sur un lit, je ne pouvais plus bougé, tellement la douleur était vive. Après être resté trois heures à chercher le sommeil, en vain, j’ai demandé à mon épouse de me faire un soin de reiki; j’ai ainsi pu m’endormir rapidement sur le coup de minuit. A 07h00 du matin, nouveau placement de mains sur le bas de mon dos durant un quart d’heure, et j’ai ainsi pu me lever. Enfin, encore un peu de reiki dans la soirée, et j’ai pu reprendre une vie à peu près normale. Sauf que mon épouse a du mettre toute seule les valises dans le car et cela ne lui a vraiment pas plu du tout ! Depuis cet épisode, je pratique Shalabasana deux fois par semaine, plus par nécessité d'ailleurs que par goût !
Précision essentielle : les personnes qui ont mal au dos doivent s'abstenir de soulever les jambes. Les muscles doivent travailler, s'étoffer. Quand la musculature sera suffisamment renforcée, le dos sera alors protégé et les jambes tendues pourront être décollées légèrement.


Shalabasana signifie " posture de la sauterelle " en sanskrit. Ce nom nous donne une information précieuse sur la façon de prendre correctement la posture.
Commencez par vous allonger à plat ventre. Posez le front au sol, la nuque bien étirée. Ramenez les bras tendus le long du corps. Les paumes sont en contact avec le sol. Vous pliez légèrement les coudes et vous les rapprochez le plus possible l’un de l’autre. Tout comme la sauterelle prend de puissants appuis sur ses pattes pour bondir, vous prenez un appui très fort sur vos mains. Vous sollicitez ainsi vigoureusement la musculature du haut du dos.
Ensuite, faites comme si vous vouliez légèrement décoller du sol vos jambes tendues. Renoncez à vouloir monter haut et cherchez plutôt à dégager le bas de votre dos, comme si vous vouliez laisser un interstice entre la dernière vertèbre lombaire et votre sacrum. Laissez surtout le temps à la posture de travailler en vous, afin que vos muscles s’étoffent. Conserver la posture une minute, si vous le pouvez ; marquez une pause, puis recommencez.


Vous allez ressentir que cette posture renforce la musculature de tout votre dos, mais aussi des fessiers et de l’arrière des cuisses. Pour peu d’efforts, finalement un excellent rapport " coût / efficacité " !
Personnellement, il m’est souvent arrivé, en voyage, de pratiquer la posture directement sur le lit quand j'étais logé dans une chambre trop étroite. L’essentiel est de pratiquer et un peu de fantaisie n’est pas contre-indiquée !
Outre les bienfaits mentionnés plus haut, les effets bénéfiques de Shalabasana sont multiples. On citera notamment :


  • Un effet énergétique très puissant : la posture contribue à l’éveil de la Kundalini;

  • la régulation du système nerveux. En effet, Shalabasana favorise la bonne irrigation sanguine de la moelle épinière et des ganglions du système nerveux sympathique qui sont suractivés en cas de stress. Par ailleurs, les glandes surrénales se trouvent revitalisées ;

  • la stimulation du système digestif. Ainsi, le bon fonctionnement de l’ estomac, du foie, de la rate, du pancréas et des intestins se trouve favorisé. La posture est tout particulièrement recommandée en cas de diabète, de maux d’estomac (début d’ulcère), ou de trouble du transit intestinal;

  • l’ harmonisation du cycle menstruel féminin en cas de règles douloureuses, de dysménorrhée ou d’aménorrhée .


Comme vous pouvez le constater ce ne sont pas les bonnes raisons qui manquent pour pratiquer cette posture ! C’est ce qui explique qu’on considère traditionnellement Shalabasana comme une des douze postures fondamentales du Hatha yoga.

christian LEDAIN, professeur de Hatha yoga, maître initiateur de Reiki, sophrologue

christianledain@wanadoo.fr




2 commentaires:

  1. Merci Christian pour l'exposition de cette posture, je vais l'essayer asap!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce blog très utile (à d'autres professeurs de yoga :-) et ces article bien écrits

    RépondreSupprimer